Les relations virtuelles

untitled-design

Par Katrine Delorme

Le monde des blogues et des réseaux sociaux, comme Instagram, c’est un peu particulier quand on ne connaît pas vraiment ça. Comme lecteur, on peut facilement se perdre devant la multitude de blogues et de comptes à suivre qui s’offrent à nous. Comme blogueur ou collaborateur, on peut avoir l’impression d’écrire la même chose que tous les autres et avoir peur d’exposer sa plume aux « Facebooks » de ce monde.

Écrire pour des blogues a été pour moi une découverte. Ça m’a permis de renouer avec l’écriture et surtout, de faire des rencontres incroyables. C’est de ça dont j’ai envie de vous parler aujourd’hui. Les relations que l’on bâtit virtuellement à force d’être en contact avec certaines personnes. Ces filles que j’ai appris à connaître à travers des longues discussions messenger m’ont toutes inspirées à leur façon. Vous allez me dire que c’est wierd, qu’on ne peut pas développer une relation avec quelqu’un qu’on ne rencontre pas «dans la vraie vie». Vous avez probablement raison, c’est une relation différente. Mais ça en demeure une toute entière. On apprend à connaître les gens différemment en lisant leurs écrits et ils sont comme toujours «là» parce qu’ils sont toujours à portée d’un message texte.

Ces liens que j’ai développés, à différents degrés, grâce à mon implication dans plusieurs blogues, en passant par mes collaborations (Allô Maryline de BKIND!), j’en suis reconnaissante, car ils me donnent une perspective différente sur les relations humaines. Des gens forts, avec des buts et des rêves qu’ils n’ont pas peur de mettre sur pied, il y en a beaucoup plus que l’on croit et c’est tellement inspirant. Des gens talentueux, des gens qui croient en eux et qui ont parfois peur de prendre des risques mais qui le font quand même, c’est ce genre de monde-là qui se cache derrière vos blogues et compagnies québécoises!

Vous aimerez peut-être aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *