Mes boissons froides favorites

Comme vous le savez probablement, je ne bois pas d’alcool, de boissons gazeuses ou de café, à quelques exceptions près, dû à quelques problèmes de digestion. Depuis que je suis toute petite, je suis une grande buveuse d’eau. À la maison, il n’a jamais été question de boire du jus ou autre breuvage que de l’eau pendant les repas. J’ai gardé cette habitude et ça me convient parfaitement. Toutefois, avec l’arrivée de l’été, je me lasse plus facilement de mon eau plate et je suis toujours à la recherche de nouvelles boissons rafraichissantes. À défaut de ne pas me faire de cocktails alcoolisés, j’ai adopté plusieurs options. Je vous partage mes favorites!

Thé glacé

Évidemment, je ne peux pas me passer de mon thé. Alors que l’hiver, je le bois chaud tous les matins, l’été, j’aime le faire en version glacée. J’ai deux bacs (oui oui!) de thé : un pour ceux que j’aime boire chauds et le second pour ceux que je préfère en version froide. Mes préférés du moment, en version glacée : Smoothie fraise kiwi, poire & pomme grenade, melon d’eau et bisou glacé, de Tea Taxi.

théglacé

Eau infusée

Probablement l’option la plus facile et celle que je fais le plus souvent. Que j’utile une bouteille avec infuseur ou non, j’ajoute des tranches de citron, des feuilles de menthe et des framboises congelées à mon verre d’eau. Pour en avoir essayé plusieurs, c’est la combinaison que je préfère, mais vous pouvez faire aller votre imagination à votre guise! J’ai aussi pris l’habitude de congeler mes glaçons avec des fruits à l’intérieur : kiwi, melon d’eau, morceaux de fraises, framboises, mures, canneberges, etc. Ça donne un très beau look en plus de garder la boisson froide et de rehausser légèrement le goût.

eau

Kombucha

Je vous en ai glissé un mot sur Instagram, j’ai découvert le Kombucha ce printemps. Pour celles qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’une délicieuse boisson pétillante énergisante obtenue par la fermentation du thé sucré à l’aide d’une culture de micro-organismes. Il est surnommé « boisson vivante » car il porte en lui une grande quantité d’enzymes et d’éléments probiotiques, non détruits par la pasteurisation. Moi qui n’aime pratiquement rien de ce qui est tendance (style l’eau de coco), je me disais que je n’aimerais probablement pas et au contraire, j’ai été conquise dès la première gorgée. Mes préférés sont ceux de la marque RISE pour leur goût un peu plus sucré et moins amer. J’aime non seulement le goût du Kombucha, mais aussi que ça me fasse penser à une boisson gazeuse et que je me sente particulièrement bien après en avoir bu.

rise

Limonade maison

Je bois de l’eau chaude citronnée tous les matins alors ce n’est pas surprenant que j’aime autant tout ce qui est limonade. L’été, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes maison à essayer, pour faire changement. La dernière que j’ai testée est celle à la menthe et à l’érable de Trois fois par jour. Ça tombait parfaitement puisque je venais justement d’installer mon plant de menthe dans la cuisine. À essayer!

menthe

Smoothie

Le smoothie est un classique pour moi et j’en bois encore plus l’été (surtout des fruités), parce que c’est hyper rafraichissant et que je ne me tannerai jamais. C’est encore meilleur avec des fruits fraichement cueillis et je prends plaisir à essayer toute sorte de combinaisons, avec ce que j’ai à la maison. J’ai déjà hâte de tomber en vacances juste pour prendre le temps, le matin, de le déguster tranquillement sur mon patio. Quelques idées de recettes :

smoothie

Sangria sans alcool

Je suis tombée sur cette recette de Trois fois par jour qui semble délicieuse. Je ne l’ai pas encore essayé (je l’avoue), mais je compte le faire dès demain. La liste d’ingrédients est super simple et ça semble divinement bon et rafraichissant. On peut aussi en faire une version avec alcool; une belle idée d’apéritif!

Cappuccino ou café glacé

Mon péché mignon, c’est le cappuccino glacé à l’érable du Tim Hortons. Je vous l’accorde, ça ressemble davantage à un dessert et ça n’a rien de santé, mais une fois de temps en temps, c’est ce que je prends pour me gâter. Non, ça ne se fait pas soi-même à la maison, mais je n’avais tout simplement pas le choix de l’inclure dans mes boissons d’été favorites! Sinon, pour les journées où j’ai envie de café et que je veux me faire quelque chose de rapide à la maison, j’opte pour la recette de café glacé express de Ricardo, que je fais pour ma part en version décaféiné. Simple et délicieux.

capucinoglace

Quelles sont vos boissons d’été favorites?

Continue Reading

Critiques littéraires des lecteurs – printemps 2016

Si vous ne l’avez pas encore remarqué, vous allez commencer à le savoir : j’adore les livres. Je pourrais passer des heures dans une librairie et j’ai une liste de « livres à lire » qui mesure des kilomètres (ok, j’exagère un petit peu). Je suis probablement la seule de mon entourage qui se rend chaque semaine à la bibliothèque avec autant de plaisir. La lecture est vraiment ce qui me permet de m’évader, comme le sport ou le cinéma l’est pour d’autres.

Sur le blogue et surtout sur les réseaux sociaux, je partage souvent avec vous mes livres du moment et je reçois de plus en plus de commentaires ou de demandes de suggestions. Bien sûr, ça me fait toujours super plaisir de vous répondre et de vous donner mon avis, mais je me suis dit que ce serait encore plus pertinent si on le faisait en gang. C’est là que j’ai pensé au concept du club de lecture, où, périodiquement, je publierai vos critiques littéraires. C’est toujours plaisant d’avoir l’avis de quelqu’un lorsqu’on se cherche un livre à lire ou que nous voulons allonger notre liste.

La petite boulangerie au bout du monde – Jenny Colgan

fffffLa petite boulangerie au bout du monde, de Jenny Colgan faisait partie du faible inventaire de livres de la superette du coin. Comme j’étais à la recherche d’un livre léger à lire sur la plage, je l’ai mis dans mon cabas sans trop d’attentes. Deux chapitres plus tard, j’étais déjà profondément immergée dans l’histoire, celle de Polly qui décide de refaire sa vie sur une île des Cournouailles après avoir perdu à la fois son petit copain et son entreprise. Les délicieux pains qu’elle confectionne et qu’elle distribue lui attireront la sympathie des habitants de son nouveau village, sauf celle de la boulangère, une vieille dame aigrie qui n’aime pas particulièrement les étrangers. Au fil du roman se développe une histoire d’amour entre Polly et un des habitants de l’île, et bien que romantique par moment, le roman n’est jamais mièvre. La petite boulangerie au bout du monde est la lecture estivale parfaite, c’est un livre qui fait du bien, avec une héroïne forte qui nous laisse croire qu’il n’est jamais trop tard pour se réinventer.

Valérie Bourdeau

www.thesmallforest.com
Facebook : @thesmallforestblog
Instagram : @vbourdeau

Lèche-vitrine – Sarah-Maude Beauchesne

1848203-gfVous vous rappelez de cette chère Billie qu’on a découvert dans le surprenant premier roman de Sarah-Maude Beauchesne, Cœur de Slush? Elle nous revient cette fois un peu plus mature, plus réfléchie, mais tout aussi attachante que dans Cœur de Slush. L’histoire change quelque peu de décor, alors que Billie déménage à Montréal pour poursuivre ses études. Elle retrouve donc ses vieilles copines Rosine et Juliette pour de nouvelles aventures. Elle qui vivait avec son père et sa sœur Annette depuis que sa mère était partie dans les Caraïbes tresser les cheveux des touristes, elle doit maintenant se séparer de lui pour partager un appartement avec sa mère et sa sœur. La cohabitation s’annonce difficile alors qu’Annette a les émotions en montagnes russes et que la mère de Billie essaie de regagner leur confiance après les avoir quittés. Heureusement pour nous, la complicité entre Billie et son père est toujours aussi présente et nous fait toujours autant de bien. Billie arrive à Montréal, entêtée à faire du « Lèche-Vitrine », comme elle dit, afin de se trouver un gars qui l’aidera à oublier son beau Pierre. C’est lorsqu’elle reçoit un message texte de Pierre lui annonçant qu’il est de retour au Québec que tout basculera. Est-ce que Billie retournera dans les bras de son premier amour? Réussira-t-elle à l’oublier et à passer à autre chose?

J’avoue que j’avais de grosses attentes en commençant ce livre étant donné que Cœur de Slush m’avait tellement plu! Je peux vous affirmer sans l’ombre d’un doute que le deuxième tome est encore meilleur que son prédécesseur. Billie est tellement attachante, on ne veut que son bien! On se prend au jeu à détester les gens qui lui font du mal et à souhaiter qu’elle ne se mette pas dans une situation où son petit cœur pourrait en ressortir abimer. L’écriture de Sarah-Maude Beauchesne est un vrai bijou. Les émotions sont décrites avec tellement de justesse et les propos résonnent tellement à nos oreilles qu’on ne peut qu’être empathique envers Billie. On se reconnait à travers ses peines et ses erreurs, car qui n’a pas vécu une première peine d’amour?

Lèche-Vitrine est un roman jeunesse pas si jeunesse que ça. Définitivement un roman que je conseille à toutes, même celles dans la vingtaine (ou même plus, pourquoi pas!). Ça ne nous rappelle que nos jeunes années et ça fait sourire!

Camille Thériault

Chaine Youtube
Facebook : @lecturesdecamille
Instagram : @camille_theriault

La théorie du drap contour – Valérie Chevalier

1875520-gfLa théorie du drap contour est un roman à caractère humoristique. À la fois drôle et léger, il a su me charmer dès les premières pages. Très court en nombre de pages, mais très complet. C’est l’histoire d’une jeune femme collectionnant les conquêtes amoureuses catastrophiques. En lien avec nos générations Y et Z, l’auteur va chercher le réaliste de notre société. À lire cet été sur le bord de la piscine avec vos lunettes soleil et votre petite limonade. C’est une critique après tout, alors le seul point négatif que j’aimerais vous partager est le suivant; presque à la toute fin du livre, je me suis demandé où allaient nous mener toutes ces péripéties et l’auteure m’a tout de suite répondu dans les pages suivantes, avec une belle morale. À lire jusqu’à la dernière lettre, du dernier mot. Mon coup de cœur printanier. Bonne lecture!

Sabrina Chalifoux

Instagram : @sabrinachalifoux_

 

La femme qui fuit – Anaïs Barbeau-Lavalette

1764225-gfAprès avoir lu Je voudrais qu’on m’efface d’Anaïs Barbeau-Lavalette, je n’ai pu m’empêcher de vouloir découvrir La femme qui fuit. Et ce fut une belle découverte. Le roman se concentre sur le passé de la grand-mère de l’auteure qui, pour vivre la révolution qui lui brulait les entrailles, a abandonné ses deux enfants. Bien que l’Histoire avec un grand H ne soit normalement pas dans mes intérêts, j’ai aimé découvrir ce qui s’est passé au Québec, dans une période où tout chamboulait. Même si la grand-mère a toutes les raisons d’être un personnage détesté, je n’ai pu m’empêcher de l’admirer pour ce qu’elle a fait et pour la force qu’elle a gardée dans cette période où ceux qui ne répondent pas aux valeurs imposées sont automatiquement rejetés. J’ai aimé cette femme forte dans un Québec faible.

Alex-Anne Flambert

https://labibliomaniaque.wordpress.com/
Facebook : @bibliomaniaque
Instagram : @bibliomaniaque

Ça ne peut pas être pire – Nathalie Roy

1885696-gfIl arrive que tout arrive en même temps dans la vie! Valéry, l’héroïne de ce roman, perd son emploi et perd son frigo et son ventilateur lors d’une très chaude journée d’été. Elle décide de fuir vers le chalet où elle passait ses étés lorsqu’elle était enfant. Elle retrouve des gens de son passé, et elle rencontre des gens qui seront son présent et son futur.

Pendant sa période de fuite, Valéry découvre ses forces et ses points à améliorer. Elle fait face à ses complexes et en apprend sur les complexes des autres. Au fil du roman, elle prend confiance en elle!

Tout comme pour les autres romans de Nathalie Roy, la nourriture prend une place importante dans le récit. Ce livre pourrait vous donner faim et vous donner une bonne dose de confiance en soi. Vous êtes prévenus! C’est un livre très agréable à lire lorsqu’on assume les conséquences!

Julie Collin

https://julielitaulit.com/
Facebook : @julielitaulit
Instagram : @julielitaulit

Vous êtes intéressée à faire une critique pour le prochain article? Écrivez-moi à l’adresse suivante : cindy@citronetfleurs.com

Et vous, quel livre avez-vous particulièrement aimé dernièrement?

Continue Reading

Instagram : 10 comptes inspirants et épurés

Vous le savez sans doute déjà, Instagram est mon réseau social préféré. J’ai toujours aimé prendre des photos et regarder celles des autres alors ce n’est pas surprenant que je passe autant de temps à faire défiler mon fil d’actualité. C’est sans doute là que je trouve le plus d’inspiration au quotidien, que ce soit pour des recettes, des idées d’articles, différents achats, de la déco, etc. Je prends plaisir à suivre plusieurs personnes, à échanger et partager avec les autres sur des intérêts communs.

Il y a certains comptes qui m’inspirent la simplicité et le bien-être. Tsé, le genre de photos qui te donnent envie de repeindre ta maison en blanc, de t’acheter de nouvelles tasses et d’ajouter des fleurs dans chacune des pièces… Oui, le style de photos à la Marilou. Avec l’été qui arrive, on dirait que je suis encore plus attirée par ce type de photos qui dégagent de la douceur et de la fraicheur. Je vous dresse la liste de 10 comptes de ce genre, que j’adore suivre.

  1. @myriamrochefort

Myriam est créatrice de contenu et responsable de communauté pour la compagnie montréalaise de produits Bkind. Ses photos sont douces et magnifiques; je suis étonnée qu’elle n’ait pas plus d’abonnés étant donné son univers parfaitement inspirant. Je vous invite à la découvrir!

myriamrochefort

  1. @audreyhubert

Je suis Audrey depuis un bon moment et je dis « wow » à chaque nouvelle publication. C’est le genre de photos qui m’apaisent, me donnent envie de revoir l’ensemble de ma déco et d’acheter de jolies fleurs.

audreyhubert

  1. @luceleaftea

Pour les fans de thés comme moi, ce compte est du bonbon pour les yeux. Ça me donne de l’inspiration pour mes propres photos et ça me donne le goût d’acheter de nouveaux accessoires (oups).

luceleaftea

  1. @mylenebourque

Un classique, mais je ne pouvais pas passer à côté. Tout d’abord, que dire de ses plats, tous plus magnifiques les uns que les autres (peut-elle venir faire à manger chez moi, please)! Ensuite, on ne peut passer à côté de la perfection de ses photos qui suivent toutes la même ligne directrice.

mylenebourque

  1. @vdenuzzi

Une fille de la ville de Québec (yay, comme moi) qui prend des magnifiques clichés de son quotidien, mais également de petits bouts d’endroits magiques de la ville; je suis encore plus en admiration!

vdenuzzi

  1. @karolanerondeau

Inspiration bouffe, décor, voyage, style de vie…les photos de Karolane représentent un beau mélange de tout ce que j’aime! Un incontournable.

karolanerondeau

  1. @hintsofgray

Comme le nom du compte l’indique, les photos sont dans les teintes de gris. On entre donc dans un univers fait de noir, de blanc et de gris, mais que je trouve superbe. J’aime l’originalité. Les adeptes de cocooning (comme moi) aimeront beaucoup.

hintsofgray

  1. @odilepp

Les photos d’Odile me rappellent parfois celles de Marilou, mais avec un style qui lui est bien propre. On navigue dans un univers simple et épuré, comme je les aime. Un coup de cœur!

odilepp

  1. @teaspoonsandpetals

Oui, un autre compte sur le thé (j’aime ça, que voulez-vous!). Ici, on sort un peu de l’univers des précédents par la touche plus girly et les couleurs vives. Difficile de résister à l’envie de se préparer une tasse de thé.

teaspoonsandpetals

  1. @ohthesweetthings

Il s’agit du compte de Natasshia Neary, une artiste de talent qui créé des illustrations féminines et délicatement romantiques. Elle incorpore des détails bien pensés dans tous les aspects de son travail et ça se reflète également dans ses photos.

ohthesweetthings

J’espère que ces comptes vous inspireront autant qu’ils le font pour moi. Si ce n’est déjà le cas, vous pouvez aussi me suivre sur Instagram (@cindyferland). Et vous, quels sont les comptes qui vous inspirent?

Continue Reading

Les réseaux sociaux m’ont sauvée + CONCOURS

La première fois que j’ai vu la couverture du livre Les réseaux sociaux m’ont sauvée de Julie Philippon, non seulement ça m’a attiré, mais ça m’a aussi fait réaliser beaucoup de choses.

Je suis une des premières à dire que les réseaux sociaux ont pleines de côtés négatifs. Pourtant, je mentionne rarement à quel point ils ont eu et ont toujours une place importante dans ma vie. (On dirait que tant que je ne m’y arrête pas pour y penser, je ne le réalise pas). Bref, quand j’ai vu ce titre, ça m’a frappée de plein fouet. Je me suis dit : « Moi aussi, ils m’ont sauvée ». Pas dans le sens que je suis incapable d’en décrocher,  non. Dans le sens qu’à une certaine période de ma vie, je ne sais pas comment je me serais débrouillée sans la belle communauté que j’avais sur le web, sans les amies précieuses que j’ai connues virtuellement sur les réseaux sociaux, sans  les beaux groupes de discussions qui font justement en sorte qu’on rencontre des gens avec lesquels on a des intérêts et ambitions en commun. Je sais, je m’en serais sortie, comme les gens qui ont vécu avant l’arrivée de Facebook, mais je ne serais sans doute pas tout à fait la même personne (Oui, tant que ça!). Encore aujourd’hui, peu de gens de mon entourage comprennent ce qu’est un blogue et pourquoi je m’y passionne. Ça me fait un bien fou de pouvoir échanger, donner, obtenir de l’aide et découvrir des nouvelles choses avec des filles de partout qui sont aussi passionnées que moi. D’ailleurs, c’est grâce à la belle communauté de L’Académie du blogue que j’ai créé Citron & Fleurs, que de belles collaborations sont à venir et que je vous parle de ce livre aujourd’hui.

L’auteure

thumbnail_moi%20châtelaine%20Maman120%20(1)

Julie Philippon est non seulement l’auteure de Les réseaux sociaux m’ont sauvée mais elle est également maman de deux enfants, enseignante, bloggeuse, chroniqueuse et bricoleuse. Elle est à la tête du blogue Mamanbooh depuis plus de 7 ans. Elle a publié plus de 2000 billets sur sa vie de maman-pieuvre qui essaie de concilier, avec créativité et humour, travail/famille/handicaps/maladies. Elle aime mettre des mots sur ses maux, voir le positif dans le négatif et elle croit fermement que les réseaux sociaux peuvent faire une différence dans la vie des gens, leur apporter une lueur d’espoir quand plus rien ne va.

Introduction du livre :

« Grâce aux réseaux sociaux, j’ai renoué avec les joies de la créativité et j’arrive à concilier de façon originale tous les aspects de mon quotidien en ayant l’impression de faire une petite différence dans la vie de ma communauté. Ils sont pour moi un excellent moyen de dire merci, de bousculer les préjugés, de démystifier, de prendre position, de célébrer en soulignant des occasions importantes pour moi ou mes proches, de demander de l’aide, de soutenir des causes qui me tiennent à cœur et d’encourager des gens en qui je crois. Depuis que je prends mon clavier pour m’exprimer, je grandis et je suis de plus en plus sur mon X, à la bonne place, en train de faire les bonnes choses. Comme maman d’enfants différents, comme proche aidante et comme individu, les réseaux sociaux m’ont sauvée ! Laissez-moi vous en parler un peu… »

Il a suffi de quelques phrases pour que je plonge dans la touchante histoire de Julie et qui je ne puisse plus m’arrêter de lire (oui, j’ai terminé le livre en une seule journée). Merci Julie, de nous partager une partie de ta vie et de nous faire vivre autant d’émotions!

CONCOURS #MerciRéseauxSociaux

book

Julie me donne l’opportunité de faire tirer un exemplaire papier du livre parmi les lecteurs de Citron & Fleurs. Vous aimeriez gagner? Voici comment :

  1. Aimer la page Facebook Citron & Fleurs;
  2. Commenter, sous cet article en décrivant brièvement quelle est votre relation vis-à-vis des réseaux sociaux.

*Réservé aux personnes ayant 18 ans et plus
*La personne gagnante devra nous soumettre ses coordonnées pour l’envoi du livre
*Prévoir un délai de 4 à 6 semaines pour la réception du livre

Le concours prend fin le mercredi 25 mai à 16 h. L’annonce de la personne gagnante sera faite sur la page Facebook du blogue.

GAGNANTE : JOANNY ST-ONGE
Pour suivre Julie Philippon

Facebook
Twitter
Instagram
Pinterest

Bonne chance! xx

 

Continue Reading

Coup de cœur : La boutique éphémère B&CO

 J’adore découvrir des produits qui viennent d’ici alors vous imaginez à quel point j’étais heureuse lorsque Virginie de Blondstory a lancé, l’automne dernier, directement sur son site web, la toute première boutique éphémère visant à encourager l’achat local et l’entrepreneuriat au Québec. Suite au beau succès que la boutique a connu, Virginie a renouvelé le concept en lançant, le 2 mai dernier, la collection printemps/été 2016 de B&CO.

B&CO, c’est quoi? Une boutique éphémère (disponible du 3 au 17 mai seulement) regroupant 15 beaux produits conçus en collaboration avec 7 formidables artisans d’ici spécialement pour cette collaboration (c’est donc notre unique chance de nous les procurer). La boutique est tellement à mon image (je capote, je veux tout) et les entreprises qui ont collaboré à cette édition sont vraiment des coups de cœur pour moi.

Pour que vous puissiez, vous aussi, tomber sous le charme de ce concept unique, voici ce que j’ai personnellement mis dans mon panier :

Les exfoliants de Laurie-Anne Atelier-Fleurs

J’ai un coup de cœur pour les produits de Laurie-Anne Atelier-Fleur (ainsi que pour ses sublimes bouquets d’ailleurs). Quand j’ai su qu’elle ferait partie des artisans collaborateurs de cette boutique, j’étais trop contente! Deux exfoliants faits à base d’ingrédients 100% naturels sont disponibles : Matcha et miel / Thé blanc et jasmin. Ils sont idéals pour préparer la peau à la période estivale. Ils nettoient, purifient et revitalisent en plus d’éliminer les impuretés et de laisser la peau soyeuse, vitaminée et hydratée à souhait. Ils fonctionnement autant pour l’ensemble du corps que pour le visage. Même si je suis inscrite à un atelier de Laurie-Anne cet été qui me permettra de faire moi-même quelques produits, je ne peux tout simplement pas résister à ces deux exfoliants; un pour moi et un pour ma maman!

exfoliant

Le thé blanc bio de PrettyTea

Fan de thés froids, vous risquez d’aimer autant que moi. Avec des glaçons, ça risque vraiment d’être mon must lors des journées chaudes cet été. Il s’agit d’un délicat mélange de thé blanc biologique, aromatisé naturellement de mangues, de poires et de feuilles de lime. Pour avoir déjà passé quelques commandes sur PrettyTea, je sais que je ne serai pas déçue.

the

Les baumes pour les lèvres et pour le corps par Miel d’Anicet

Si vous connaissez Miels d’Anicet, vous savez sans doute déjà qu’ils font de superbes produits. En collaboration avec Blondstory, ils ont créé des baumes sublimes pour le corps (parfait après une exposition au soleil) et des baumes à lèvres. Ils sont tous les deux disponibles en 2 fragrances, soit jasmin et agrumes ou coco et fleur de thé. Le baume sublime conçu sous forme de barre (pratique pour trainer dans son sac) hydrate en profondeur, nourrit la peau et laisse un parfum fruité/sucré sur la peau alors que le baume à lèvres est doux, soyeux, et hydrate à la perfection. Personnellement, j’ai craqué pour la fragrance coco et fleur de thé alors que ma sœur a opté pour jasmin et agrumes (je suis contente, je vais pouvoir le sentir!).

baumes

En plus de tout ça, la collection printemps-été 2016 propose aussi des bruines corporelles (menthe & agrumes ou thé blanc & lime) de Vivia Aromathérapie (je vous parlais de cette compagnie dans cet article), des bracelets faits de pierres semi-précieuses Twenty Compass, des tuniques de la compagnie EN NOM COLLECTIF S.E.N.C. et des bracelets Athènes de Boucle d’Or.

montageboutique

Si vous aimez acheter des produits québécois qui sont uniques ainsi qu’encourager les artisans de chez nous, il faut vraiment que vous y jetiez un œil. Il est à noter que puisque c’est fait sous forme de prévente, vous recevrez vos commandes le mois prochain, soit entre le 6 et le 17 juin. C’est certainement une attente qui en vaut le coup!

Alors, quel produit vous fait de l’œil?

Continue Reading

Mes sorties littéraires préférées – Printemps 2016

Mes proches vous le diront, je suis un peu accro aux livres. Les journées où je ne prends pas le temps de lire, ne serait-ce que quelques minutes avant de me coucher, c’est comme s’il me manquait quelque chose. Pour moi, la lecture a le même effet que la méditation a pour d’autres. C’est ce qui me permet de me vider la tête et de me recentrer sur moi-même. De vivre dans un tout autre univers pour quelques instants, ça me fait oublier mon quotidien et c’est ce qui fait en sorte que j’arrive enfin à me détendre. Il y en a qui surveille la sortie de films au cinéma et bien moi, c’est la sortie de romans que j’attends souvent avec impatience. Ce printemps, il y en a quelques-uns qui ont particulièrement retenu mon attention et j’ai décidé de vous faire la liste de ceux que je risque de lire prochainement (et que vous verrez probablement apparaitre sur mon compte Instagram).

La bête et sa cage – David Goudreault

labeteetsacageCe livre, c’est la suite de La bête à sa mère. Étrangement (car ce n’est pas tout à fait le style de livre que j’ai l’habitude de lire), je l’avais dévoré en quelques heures. J’ai bien hâte de découvrir la suite, qui risque de me faire replonger dans toutes sortes d’émotions.

Résumé : « J’ai encore tué quelqu’un. Je suis un tueur en série. D’accord, deux cadavres, c’est une petite série, mais c’est une série quand même. Et je suis jeune. Qui sait jusqu’où les opportunités me mèneront ? L’occasion fait le larron, le meurtrier ou la pâtissière. C’est documenté. »
La prison brise les hommes, mais la cage excite les bêtes.

On peut en lire un extrait ici.

 

 

Lèche-vitrines – Sarah-Maude Beauchesne

ACH003802361_1454648112_580x580Je sais, ça fait déjà quelque temps qu’il est sorti et je l’ai d’ailleurs acheté depuis un petit moment déjà, mais parce que j’ai fait beaucoup trop de réservations à la bibliothèque (je la fais surement vivre à moi seule), je n’ai pas encore eu le temps de le lire. Lèche-vitrine, c’est la suite tant attendue de Cœur de slush (qui, on vient de l’apprendre, sera adapté au cinéma!), où nous pouvons nous replonger dans la vie d’adolescente de notre chère Billie.

Résumé : Billie a déménagé à Montréal avec sa grande soeur Annette et sa mère, qui revient tout juste d’un trop long voyage. Pour ses dix-huit ans, elle veut se remettre de son premier amour et faire un peu de lèche-vitrines. Mais comment oublier Pierre et ses yeux bleu fond-de-piscine-creusée ? Billie part à la découverte de la ville et de nouveaux sentiments, qu’elle souhaite plus assumés qu’avant. Elle a envie de petites rébellions, de garçons aux cheveux de toutes les couleurs – sauf peut-être blonds – au beau milieu d’aventures urbaines. Puis, si elle aime toujours autant les frites salées et le ketchup, elle se jure de ne plus jamais boire de slush à la framboise bleue. Elle veut oublier cette saveur et réparer son coeur.

Bouche cousue – Marion Muller-Colard

ACH003787278_1456980907_580x580Le genre de livre qui m’intrigue et que j’aime. Et en plus, il touche un sujet important.

Résumé : Lors du traditionnel déjeuner dominical, Tom, âgé de 15 ans, révèle qu’il a embrassé un garçon, provoquant un séisme au sein de sa famille qui se traduit par une gifle administrée par son grand-père. Amande, sa tante qui assiste à la scène, est bouleversée, car cet événement la replonge dans sa propre adolescence. À 15 ans, elle est tombée amoureuse d’une fille. Elle décide d’écrire son histoire.

 

 

 

J’adore Rome – Isabelle Laflèche

JLI16742059_1459416909_580x580Pour celles qui ont aimé J’adore New York et J’adore Paris, notre chère Catherine est de retour dans J’adore Rome. J’ai eu la chance de lire l’extrait gratuit qu’Isabelle distribuait au Salon du livre de Québec et ça promet!

Résumé : Quand Catherine et Rikash se retrouvent mêlés à une histoire de bas contrefaits, la mafia de la mode n’a qu’à bien se tenir!

Catherine Lambert n’a pas un moment de répit. Alors qu’elle croyait se rendre dans la capitale italienne pour un week-end en amoureux, elle se retrouve plutôt mêlée à une nouvelle affaire de contrefaçon qu’elle devra dénouer pour le compte de Dior avec l’aide de son indéfectible allié, Rikash : mafia de la mode, pasta succulentes, ateliers clandestins et bellâtres louches seront au rendez-vous

 

Guillaume Musso – La fille de Brooklyn

ACH003820860_1457067307_580x580Je suis une fanatique des livres de Musso alors il est certain que je ne passerai pas à côté de son petit dernier.

Résumé : Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :  » Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ?  » Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.

– C’est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche.

 

Ça ne peut pas être pire – Nathalie Roy

12919709_973005882752528_6554250581334453633_nLa très sympathique auteure des Charlotte Lavigne et Juliette Gagnon (mes chicklits préférées) est de retour avec un tome unique qui sera disponible à compter du 18 mai (je suis impatiente!).

Nathalie a donné quelques détails concernant le livre dans une entrevue accordée à Info-Culture lors du Salon du livre de Québec : « On passe un été dans la vie de Valérie Aubé, 34 ans. Au tout début du roman, elle perd son emploi et décide de retourner sur les lieux de son enfance, à Magog, près du lac Memphrémagog. Donc, je sors cette fois-ci du milieu urbain pour m’en aller dans le bois, la nature et même un vignoble. Il y aura des aventures campagnardes. Aussi, la grande particularité de Valérie, c’est que c’est une fille ronde. De nos jours, les héroïnes de la chick lit, sont souvent très standard. Donc, mon personnage de Valérie aura une quête, soit celle de l’acceptation de son corps. Non pas un régime pour devenir mince, mais plutôt ça va se passer entre les deux oreilles. Voici ce que sera la dédicace de mon livre : À toutes les femmes qui ont fait la paix avec leur corps et à toutes celles qui souhaitent le faire. Pour le reste, ça reste la recette habituelle, soit les aventures loufoques, les amitiés imparfaites, les amours un peu difficiles. Donc, cela reste dans l’humour, mais avec une petite profondeur supplémentaire que je n’avais peut-être pas donnée à mes autres héroïnes auparavant. »

La théorie du drap contour  – Valérie Chevalier

JLI16825214_1460711179_580x580Un an après la parution de son premier roman (que j’ai dévoré), Valérie sort son deuxième livre, qui n’est pas la suite du premier, mais qui s’annonce tout aussi bon. Lui aussi, je l’ai acheté dès sa parution et il attend patiemment sur ma table de chevet.

Résumé : Bien malgré elle, Florence est une amoureuse en série. Romantique et fleur bleue, elle croyait dur comme fer que son premier amour durerait toujours. Mais la vie s’est vite chargée de lui prouver que la réalité n’est pas comme dans les films, et que son destin serait différent de celui des membres de sa famille, dont les couples perdurent, pour le meilleur et pour le pire. Au fil de ses rencontres, Florence échafaude une théorie sur l’amour. Même si elle continue d’y croire, elle se bute au mur des ruptures, et se laisse doucement aller au cynisme et à la désillusion. Mais le soleil n’est jamais très loin, et lorsqu’on lâche prise, le courant finit bien par nous mener quelque part. Une série de sketchs tragi-comiques pour rêver à l’amour ou se remettre de ses peines. Ne vous en faites pas, ceci est un livre, et les histoires, ça finit souvent bien.

Quels livres comptez-vous lire ce printemps? Est-ce qu’il y en a qui ont particulièrement retenu votre attention?

Continue Reading

Le commencement d’un beau projet

Bienvenue_blogue

Si vous saviez comme ça me fait tout drôle de vous écrire aujourd’hui via mon propre blogue. Citron & Fleurs (même si le nom a été toute une tâche à trouver), c’est un projet que je chéris et que j’alimente tranquillement dans ma tête depuis tellement longtemps. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. Toute petite, j’avais une tonne de petits cahiers de notes où j’inventais des personnages et des histoires de toute sorte que je faisais lire à ma famille. Un peu plus tard, avec l’arrivée de l’ordinateur à la maison (OMG), je passais mes journées à créer, à l’aide de Word et de Paint, des magazines de toute sorte. Un peu plus tard est arrivé Skyblog (je suis certaine que vous vous en souvenez tous!) et là, j’ai monté mon tout premier blogue mode, que j’ai tenu quotidiennement pendant plusieurs années. Que de bons souvenirs!

Vous le savez probablement si vous me suivez déjà via les réseaux sociaux, j’écris, depuis quelques années déjà pour différents blogues. Ça me passionne de partager avec vous ce que j’aime et ce qui m’inspire tout comme j’aime échanger avec vous sur différents sujets de vie. Le monde des blogues m’a fait rencontrer des personnes extraordinaires et m’a fait découvrir des choses qui améliorent ma façon de vivre un peu chaque jour. Toutefois, même si j’ai eu (et j’ai encore) la chance de collaborer avec des blogues merveilleux, je savais au fond de moi que ça m’en prendrait plus pour m’accomplir. Je pense que dans mon subconscient, c’est évident que je voulais un jour mettre sur pied mon propre projet. Qu’est-ce qui m’a retenu? Probablement le fait d’avoir un travail à temps plein dans le domaine pour lequel j’ai étudié …ce qui me fait craindre de manquer de temps (oui, la fameuse phrase) et de ne pas pouvoir m’investir à fond dans mon projet afin qu’il soit parfaitement à mon image. La bonne nouvelle, c’est que l’Académie du blogue (merci Josée-Anne) m’a donné la petite tape sur l’épaule qui me manquait pour faire les premiers pas vers ce projet qui m’allume.

Je ne sais pas combien de fois je me suis dit ou j’ai exprimé aux autres : « Quand j’aurai mon propre blogue, je voudrais pouvoir faire ça ou parler de telle chose, à ma façon ». C’est ici que tout ça va se passer et je suis bien heureuse de vous avoir avec moi! J’ai une tonne d’idées de petits projets et je vois déjà loin. Un peu à l’image de mon compte Instagram (oui, je suis accro), je veux que avant tout que mon blogue soit une zone de bien-être, de découvertes (produits, livres, boutiques, recettes), d’astuces mieux-être, de bonheur, d’organisation et de petits plaisirs quotidiens. Je suis une personne simple qui préfère de loin les soirées tranquilles à la maison avec thé et couvertures que les sorties dans les différents événements et ça va probablement se refléter dans mes articles #cocooningaddict. J’essaie tranquillement de me familiariser avec un mode de vie plus sain, minimaliste et écoresponsable alors je risque également de partager avec vous mes petites astuces et nouvelles découvertes. Finalement, j’écrirai aussi des textes un peu plus perso, ce que je n’ai pas beaucoup fait jusqu’à maintenant. Bref, ce sera un blogue où, je l’espère, vous vous sentirez à votre place.

Bienvenue sur Citron & Fleurs!

Continue Reading