Coup de cœur : Bulles et molécules

Vous savez que je fais de plus en plus attention aux produits que j’achète et particulièrement à ceux que j’applique sur ma peau. J’aime aussi découvrir des entreprises d’ici qui mettent à profit leurs intérêts et leurs passions. Lors de la première édition de la course des femmes organisée par Fit Hippie en octobre dernier (d’ailleurs si vous n’avez pas acheté votre place pour celle de cette année qui aura lieu le 18 septembre, c’est ici!), j’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs artisans québécois. C’est là que j’ai rencontré Marc de Bulles et Molécules.

Je suis tout de suite tombée sous le charme de cette entreprise et de leurs superbes produits. C’est avec passion que Marc m’a parlé de son histoire. Lui et sa femme Marie ont débuté dans la fabrication de savon en 1999 parce qu’ils souhaitaient donner à leur peau ce qu’il y avait de mieux sans trouver sur le marché ce qui convenait parfaitement à leurs besoins. Leurs formations en chimie et biologie leur ont permis de mettre au point plusieurs recettes personnalisées qui se sont bonifiées avec le temps, l’expérience et leurs besoins respectifs. Bulles et Molécules est le résultat de plusieurs années de travail et de tests. Marc et Marie ont toujours eu à cœur l’utilisation d’ingrédients naturels de première qualité et ils ont fait le choix de ne pas utiliser de colorants, huiles parfumées et fragrances. Évidemment, aucun test n’est effectué sur les animaux.

1780153_682061948540368_7511179510784169361_o
Source : Facebook @BullesetMolecules
679962_385026011577298_738971043_o
Source : Facebook @BullesetMolecules

Vous comprendrez en voyant les images que j’ai été conquise dès le départ par la variété des produits, leur apparence et leur odeur discrète, mais agréable. Je suis repartie de la course des femmes avec le savon Charbon et carottes conçu pour le visage qui a su faire des miracles à ma petite peau sensible et capricieuse. La combinaison des ingrédients de chaque produit est bien analysée afin que ça répondre parfaitement à un besoin particulier. Ça n’en prenait pas plus pour me faire adopter les produits de cette merveilleuse entreprise.

savoncarote
Charbon et carottes – Pour le visage – Végétalien

J’ai dernièrement aussi eu la chance de tester d’autres beaux produits. En fait, Marc est venu me porter une boîte personnalisée directement à la maison (tu parles d’un bon service à la clientèle!). La boîte contenait les produits suivants :

Masque exfoliant à l’argile verte

J’en ai parlé à quelques reprises, je fais présentement de l’acné plus que je n’en ai jamais fait dans ma vie. J’ai développé un problème de glande thyroïde qui n’est pas encore stabilisé alors même si je fais tout pour faire en sorte que ça diminue, ça persiste et je viens la peau très sèche à certains endroits. Ma peau ne supporte pas beaucoup de produits; ça brûle ou c’est trop sensible. J’ai donc été très surprise de non seulement constater que mon visage acceptait le masque, mais qu’en plus, ça apaisait considérablement ma peau. L’argile verte vient nettoyer et détoxifier en profondeur sans être agressant, l’avoine hydrate et réduit les irritations, le miel est un antibactérien naturel et la poudre de fèves active la circulation. C’est là que je constate les réels bienfaits d’opter pour des produits qui sont 100% naturels.

masque

Savons : Menthe et encalyptus | Café, chocolat et orange | Agrume et gingembre

Le problème avec les savons de Bulles et Molécules, c’est qu’ils ne sont pas juste efficaces, ils sont si beaux que je n’ose jamais les utiliser. Mais bon, il s’agit de commencer pour ne plus pouvoir s’en passer par la suite. On voit qu’ils sont conçus pour être durables; ils ne s’effritent pas et fondent très lentement. Les propriétés de chacun sont bien distinctes, ce qui fait en sorte que chaque personne peut y trouver son compte.

troissavons

Le savon menthe et eucalyptus est un must pour une expérience spa à la maison. J’adore l’utiliser après une journée où j’ai beaucoup marché ou été exposée au soleil pour sa sensation de fraicheur. L’effet de la menthe sur les jambes est vivifiant et la subtile odeur que le savon laisse sur la peau est vraiment agréable.

Café, chocolat et orange, c’est mon gros coup de cœur (et j’ai le goût de le manger)! Ce savon réunit trois éléments et odeurs dont je suis complètement fan. D’ailleurs, mon entourage sait que je prends toujours de la crème glacée à l’orange enrobée de chocolat au café lorsque je vais chez Chocolats Favoris; ça dit tout! C’est un super mélange de sucré et fruité et ce que j’aime particulièrement de ce savon, c’est qu’il contient des grains de café moulu qui le rende exfoliant.

Le savon agrume et gingembre hydrate super bien la peau grâce au beurre de mangue, beurre de cacao et à l’argile rouge qu’il contient. Il dégage un doux parfum d’agrume et une subtile note de gingembre et de cèdre. Normalement, j’aime moins les produits aux odeurs de sapin ou de cèdre, mais étant donné que c’est naturel et que les odeurs sont loin d’être prononcées, je n’ai pas de problème avec son parfum. Une autre très belle découverte.

Baume à lèvres au melon d’eau

Ce baume, je l’ai trainé avec moi partout pendant mes vacances. Premièrement, il sent le melon d’eau (je capote sur cette odeur) mais aussi, il protège et hydrate les lèvres naturellement et à merveille. J’aime pouvoir utiliser un baume qui ne laisse pas d’effet collant sur mes lèvres mais qui est tout de même super efficace et qui ne requiert pas qu’on l’utilise sans arrêt.

12521155_989196187815352_1757453726_n

Bulles et Moléculles a été sélectionné pour participer au Indie Beauty Expo à New-York qui se déroule cette semaine, soit les 24 et 25 août. Je suis très heureuse de voir une belle entreprise de chez nous rayonner à l’extérieur du pays.

Pour suivre Bulles et Molécules : Site web | Facebook | Instagram

Connaissiez-vous cette belle entreprise?
Continue Reading

Une journée en tête-à-tête avec moi-même

image

On le sait, on le voit un peu partout et on se le fait dire, c’est important de prendre du temps pour soi, pour faire des choses que nous aimons. Vous le savez sans doute si vous suivez la page Facebook du blogue, j’ai pris 4 semaines de vacances cet été, pour la première fois de ma vie. J’avais besoin de décrocher pour vrai, de me concentrer sur autre chose que le travail. Sauf que je n’avais aucun plan. Mon chum n’a pas de vacances et je n’avais rien prévu de mon côté. Je ne vous cache pas que bien que je sache que j’avais besoin de prendre le recul de mes dossiers, je craignais de m’ennuyer et de tourner en rond au bout de quelques jours. J’aime être seule, ce n’est pas le manque de compagnie qui m’inquiétait. J’avais juste peur de trouver le temps long, de ne pas avoir l’impression d’en profiter comme je le devrais ou de tout simplement faire les mêmes choses, chaque jour. Ce fut finalement loin d’être le cas même que lors de ma dernière semaine, je n’avais pas l’impression de m’être réellement arrêté. Je m’explique : les quelques fois où je me suis installé pour lire (par exemple), j’ai souvent eu de la visite, Paco qui réclamait de l’attention, le téléphone qui clignotait (et je ne pouvais m’empêcher de regarder et de finalement répondre à mes courriels, tsé), la poussière sur le plancher qui tout d’un coup m’énervait trop, la laveuse qui finissait sa brassée, des tâches que j’avais oublié de faire qui se mettaient à flasher dans ma tête, etc. Vous comprenez le principe…en restant à la maison, je n’étais jamais capable de mettre de côté ce qui se passait autour parce que je voulais juste être trop efficace, tout le temps.

Donc, j’ai décidé de me prendre une journée off. Une vraie. Une journée où je ferais uniquement des choses pour moi. En faisant du ménage dans mes papiers quelques jours plus tôt, j’avais retrouvé un certificat cadeau pour un soin des pieds, que j’avais gagné l’année dernière (ça montre à quel point je fais rarement ce genre de choses). Je me suis dit que c’était l’occasion idéale de prendre enfin rendez-vous, de cesser de remettre toujours ça à plus tard et de finir par l’oublier complètement.

Lors de la journée en question, c’est tout énervée que je me suis présentée à mon rendez-vous. J’ai vraiment passé une heure magique. L’esthéticienne m’a massé les pieds aux huiles essentielles puis m’a fait de superbes ongles d’orteils. Je ne m’étais jamais offert de soins de la sorte et j’ai même éprouvé de la culpabilité que quelqu’un s’occupe de moi et de mon bien-être comme si j’étais une princesse (je sais, c’est son travail, mais je me sentais mal pareil, bon!). Ça reste que j’ai vraiment apprécié ce moment-là. J’en ai profité pour méditer et me vider complètement la tête.

Pour le reste de la journée, j’avais décidé de ne rien prévoir afin de pouvoir y aller selon mes envies. Mes beaux pieds et moi avons décidé de faire quelques boutiques, juste pour le plaisir et sans stress. Je suis entre autres allé trainer dans une librairie parce que j’aime vraiment ça. Ensuite, la faim m’a menée au Café Morgane, nouvellement installé à Québec (je suis trop heureuse en passant!). J’ai mangé une délicieuse salade, bu une boisson froide à la mangue et aux framboises et je me suis installée sur le bord de la fenêtre pour lire. Un peu plus tard, j’ai eu envie de chocolat alors je me suis offert une petite pointe de gâteau. J’ai passé un peu plus de deux heures là-bas, sans voir le temps filer.

Untitled design

À mon retour en voiture, c’était la première fois en trois semaines que je me sentais aussi détendue et apaisée. Pas de pression, pas d’horaire ou de délai, pas de cellulaire, juste moi qui fais ce dont j’ai envie sans dépendre de personne. C’est là que je me suis dit que je devais absolument m’offrir ce genre de moment plus souvent. Pas besoin d’être une journée entière chaque fois…juste quelques heures de temps en temps pour faire des choses qui me calment et que j’apprécie réellement. Je n’ai pas fait de voyages, je ne suis pas allé à la plage, mais j’ai réussi à décrocher plus que je le souhaitais en très peu de temps et j’ai trouvé ça fabuleux.

Les possibilités de détente en solo sont infinies : marche en nature, vélo, thé sur le balcon, coloriage de mandalas, petit déjeuner au restaurant, etc. S’arrêter et prendre du temps pour notre mieux-être personnel, c’est aussi une façon de recharger nos batteries, d’avoir plus d’énergie, de patience et d’être plus efficace par la suite.

Que faites-vous pour décrocher? Qu’aimeriez-vous faire plus souvent?
Continue Reading

Critiques littéraires des lecteurs – été 2016

L’été est la saison idéale pour lire. Je remarque dans mon entourage que même ceux et celles qui ne lisent pas quotidiennement au cours de l’année profitent de la saison estivale pour renouer avec les livres. C’est aussi le moment où les étudiants peuvent se permettent de lire autre chose que leurs notes de cours et manuels obligatoires et où les fans de lecture comme moi profitent de leurs quelques jours/semaines de vacances pour clancher une partie de leur fameuse liste de livres à lire. Patio, camping, chalet, chaise longue, hamac, plage ou piscine, les livres se lisent à merveille partout où nous allons et nous permettent de nous évader à l’infini!

Je vous reviens donc avec la deuxième édition des critiques littéraires des lecteurs, en espérant que ça vous inspire pour vos prochaines lectures. Pour relire l’édition du printemps, c’est ici.

lesmurailles2Les murailles – Erika Soucy

Les murailles, c’est pour moi la découverte d’une auteure de grand talent. Ce livre drôle et touchant à la fois décrit avec beaucoup de réalisme la vie des hommes qui partent travailler sur les chantiers de la Côte-Nord. Ce sujet, qui peut paraître peu sexy à première vue, se révèle pourtant, sous la plume d’Erika Soucy, un petit bijou de lecture.

Le personnage principal (inspiré fortement de l’auteur) est une poète. Elle obtient une subvention pour se rendre au campement Les Murailles de La Romaine-2 pendant une semaine, où son père travaille. Pendant son séjour, elle écrit dans un cahier, s’adressant à son amoureux, resté à la maison avec leur fils. Le contenu de ce cahier est donc le roman en soit.

Elle nous fait ainsi découvrir la vie de chantier et surtout, cette communauté composée majoritairement d’hommes qui ont appris à vivre éloignés de leur famille pendant une bonne partie de l’année. Au fil des pages, on apprend à les aimer même si leurs propos peuvent parfois être choquants. La relation père-fille est aussi mise de l’avant, dans toutes ses imperfections.

À mon grand bonheur, Erika Soucy a su insuffler beaucoup d’humour à son roman. J’ai ri et souri à de nombreuses reprises pendant ma lecture. Elle a aussi réussi tout un défi : transposer le langage parler à l’écrit sans que ça ait l’air le moindrement cliché.

Je vous laisse avec les mots de Fabien Cloutier, auteur, conteur, metteur en scène et comédien, qui décrit si bien Erika Soucy et son oeuvre : « Erika Soucy, c’est le Québec des bottes à caps d’acier. L’écriture est si juste que les exploseurs de montagnes et les déplaceurs de rivières redeviennent des pères, des oncles, des fils. La charge est brute, poétique, pleine d’amour. »

Valérie Verville

www.entredeuxcafes.com  
Facebook :  @entredeuxcafes
Instagram : @vverville
Twitter : @ValerieVerville 

corpsconducteursCorps conducteurs – Sean Michaels

Je suis rarement déçue lorsque je mets la main sur un roman publié par la maison d’édition Alto. Corps conducteurs, de Sean Michaels, est tout à fait dans la lignée de ce que nous offre habituellement cet éditeur.

Lev Sergueïevitch Termen, un scientifique russe, a vécu dans la première moitié du XXe siècle. Il est entre autres l’inventeur du thérémine, le premier instrument de musique électronique (on en joue en déplaçant les mains dans un champ électromagnétique) et du détecteur de métal. Le lecteur suit le quotidien de cet inventeur dont la vie fut remplie de rebondissements. Rencontre avec Lénine, tournée en Europe et en Amérique. D’ailleurs, son séjour aux États-Unis est digne d’un film d’espionnage. Ses expériences fascinent autant les musiciens que les espions. La narration, faite par Termen, permet au lecteur de s’immiscer dans son quotidien de scientifiques et d’en apprendre davantage au sujet de Clara, cette femme dont il est tombé amoureux à New York.

Bref, Sean Michaels a réussi avec brio son pari : baser son roman sur la vie tumultueuse d’un savant hors du commun!

Geneviève Bossé

www.unmotparpage.com
Facebook : @unmotparpage
Instagram : @unmotparpage
Twitter : @gboss1976

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordana

1786084-gfTa deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une est un court roman qui raconte l’histoire de Camille, une femme dans la trentaine avancée qui ne vit pas pleinement sa vie, obstruée par la routine qui, pour elle, est devenue un véritable enfer. Déchirée entre son mari indifférent, son ado bordélique, son travail à mi-temps et son désir de recommencer à vivre, Camille se met à exister au travers toutes sortes d’aventures.  Au fils des pages, on apprend à connaître une Camille qui est forte, mais qui n’a pas peur d’admettre ses défauts et ses craintes.

Il s’agit d’un roman très inspirant que j’ai bien aimé pour son côté léger, mais à la fois révélateur. Au travers du cheminement que vit Camille, on a droit, en tant que lecteurs, à ses pensées les plus sincères. C’est donc un livre qui nous travail de l’intérieur en toute simplicité de façon authentique. C’est dans cette optique que je vous conseille ce livre de Raphaëlle Giordano pour finir l’été en beauté et  recommencer votre petite routine automnale un peu différemment. Bonne lecture !

Marie-Philippe Trudeau

Instagram : @mariephilippetrudeau

Et je danse, aussi – Anne-Laure Bondoux et J-C Mourlevat

etjeL’histoire est celle d’un romancier à succès (en arrêt d’écriture), Pierre-Marie Sotto, qui reçoit, par la poste, un mystérieux paquet d’une de ses lectrices. Cette femme est Adeline Parmelan qui se décrit comme « grande, grosse, brune ». Ils commencent à s’échanger une série de courriels et deviennent essentiels l’un à l’autre. L’écrivain n’ose plus ouvrir ce paquet qui pourrait venir briser leur amitié, pourtant son contenu lèverait le voile sur plusieurs questionnements de sa propre vie.  
 
Ce roman est joliment écrit, c’est une ode aux mots! Les 310 pages se feuillettent si vite. L’histoire commence calmement avant de s’agiter et de nous faire voyager dans une gamme d’émotions. En une journée, j’ai tout lu, car je ne pouvais plus m’arrêter. Des personnages charismatiques auxquels on s’attache, de l’humour bien dosé, des instants émotifs où nos yeux se mouillent et des mystères qui nous tiennent éveillés toute la nuit. Mon coup de cœur estival!  

Gabrielle Marchand

www.bonheuretcafe.com 
Facebook : @bonheuretcafe 
Instagram : @gaby.marchand

 

Vous êtes intéressée à faire une critique pour le prochain article? Écrivez-moi à l’adresse suivante : cindy@citronetfleurs.com

Et vous, quel livre avez-vous particulièrement aimé cet été?
Continue Reading

Quelques essentiels d’été

C’est l’été! La saison du soleil, de la chaleur, des vacances, de la crème glacée et j’en passe! Cette année, c’est la première fois que j’ai droit à 4 belles semaines de vacances en ligne et même si je ne suis pas avec mon copain (on commence à avoir l’habitude), j’en profite pour me reposer et me ressourcer. Tout dépendant du mois de l’année, il y a évidemment des produits que j’utilise plus que d’autres et j’ai décidé de vous présenter ce qui fait partie de mon quotidien pour la saison estivale.

IMG_20160728_074209

Crème solaire naturelle et biologique de Druide

Vous le savez, je me tourne de plus en plus vers des produits plus naturels. La crème solaire fps 30 de Druide est ma nouvelle chouchou. Faite à partir de plantes adoucissantes et à base d’huile de chanvre biologique du Québec, elle est douce pour la peau et offre une protection minérale de source naturelle. La crème est non-grasse, facile à appliquer et son odeur de fleur de lavande et herbes est très agréable.

Onguent piqures d’insectes de Mélia

Certaines d’entrevous vont certainement se reconnaître, peu importe où et avec qui je suis, je suis toujours la première à me faire piquer à n’en plus finir et je passe des jours à me gratter. Le petit baume de la gamme Mélia de Miels d’Anicet est magique et me suit partout cet été!

Shampoing solide Jason à l’huile d’argan de Lush

Ça fait déjà un bon moment que j’utilise les shampoing solides de Lush, que je trouve efficaces et surtout, super pratiques. Ça fait plus d’un an que j’ai acheté Jason à l’huile d’argan et bien que je ne l’utilise pas pour chaque lavage, il me reste plus de la moitié de la puck. L’été, c’est vraiment l’idéal car c’est vraiment simple à trimballer un peu partout en vacances, en camping ou lors de n’importe quel déplacement. Ça prend vraiment peu d’espace et on est certaines de ne pas en manquer. Ah et aussi, il sent beaucoup trop bon!

Exfoliant coco salé de Lush

Je suis de celles qui aiment marcher pieds nus dans le gazon. Par contre, ça donne des pieds toujours très sèches. Alors que l’hiver, je l’utilise principalement pour mes mains, l’exfoliant coco salé est un vrai petit miracle pour mes pieds tout au long de la saison estivale. Ça sent bon et ça donne des pieds beaucoup trop doux!

IMG_20160728_074404

Le livre J’aime de Péneloppe McQuade

Ce n’est pas un secret, j’ai toujours un livre à porter de main. Ma dernière petite découverte, c’est le livre J’aime de Pénéloppe McQuade. Les pages sont parfaites à parcourir l’été…les photos sont superbes et ça donne une tonne d’idées d’activités et de lieux à découvrir pendant les vacances.

Thé smoothie fraise kiwi de Tea Taxi

Ces temps-ci, mon thé glacé m’accompagne partout! Mon coup de cœur estival, c’est Smoothie fraise kiwi de TeaTaxi. Son goût est délicieux et c’est divinement rafraichissant. Pour une version pimpée, j’ajoute un peu d’eau gazéifié et des glaçons de kiwis.

Baume à lèvre au melon d’eau de Bulle et molécules

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais il fait tellement humide l’été que j’oublie souvent d’hydrater ma peau et mes lèvres. J’ai l’impression que ce n’est pas nécessaire et ça ne me plait pas d’avoir les lèvres collantes. Résultat : je me retrouve avec la bouche gercée par le soleil.  Or, le baume léger mais très efficace à saveur de melon de Bulles et molécules est vraiment un must. En plus, il est 100 % naturel.

Et vous, quels sont vos petits essentiels de l’été?
Continue Reading

Addiction à la papeterie

Rassurez-moi, je ne suis pas la seule à avoir développé (ou je suis née comme ça, I dont know) une sorte de dépendance aux beaux articles de papeterie, non? Je me rappelle que toute petite, je collectionnais déjà les carnets de toute sorte (la plupart demeuraient vides parce que je les trouvais trop beaux pour les utiliser) et les beaux crayons. Je trouvais super excitante la période de la rentrée scolaire, juste pour identifier mes nouveaux cartables et cahiers et choisir une couleur qui représenterait chaque matière. Étrangement, les plus belles couleurs étaient toujours attribuées à mes matières préférées… et j’ai toujours eu un duotang noir pour mes cours de musique alias je dois jouer de la flute-à-bec devant tout le monde.

Je suis encore aujourd’hui attirée par tout ce qui touche la papeterie. Par les beaux articles, ceux qui coutent plus cher, mais qui sont don cutes. Post-it, blocs-notes, cahiers, chemises, agendas, name it…j’en ai jamais assez et je pourrais passer des heures à choisir ce qui me plait parmi les choix qui s’offrent à moi.

Parce que je viens (enfin) de choisir mon nouvel agenda pour les 16 prochains mois et qu’à cette période de l’année, les magasins regorgent de beaux articles de toute sorte, j’ai eu envie de vos partager mes coups de cœur du moment. Si ça peut m’empêcher de succomber, tant mieux (ou alors vous allez succomber avec moi).

Cahiers de notes

Mon plus gros problème, ce sont les cahiers de notes. Je dis problème parce que je ne pense pas que ça me soit déjà arrivé d’en terminer un seul et pourtant, c’est sans doute ce que j’achète le plus souvent (ils sont toujours si beaux). Je pense que c’est comme pour celles qui ont une tonne de vernis à ongles : J’en ai déjà plein mais aucun d’identique à celui-là. Bref, ça m’arrive souvent de succomber, surtout quand il y a des soldes ou que j’ai besoin de nouveauté et de pages vierges qui inspirent la productivité.  Heureusement, le métier que je fais m’amène à prendre beaucoup de notes et j’aime aussi beaucoup en avoir toujours un sous la main pour noter mes observations et inspirations pour le blogue. Ils ne demeurent pas tous inutiles, rassurez-vous.

*Cliquez sur les images pour accéder à l’article en ligne.

Mon dernier achat, c’est celui-ci :

notes

Quelques coups de cœur :

trio

cahier1

cahierrr

cahier2

mimihammer

Agenda

Je vous l’ai dit un peu plus haut, je viens tout juste d’acheter mon agenda pour les 16 prochains mois. Le choix a été difficile car je voulais quelque chose de beau mais qui répondrait aussi à mes besoins (parce que c’est ça le but, dans le fond). C’est la première année que j’investie pour un agenda. Mes précédents étaient petits et simples et je n’avais jamais pris le temps de bien les choisir. J’ai hâte de voir si ça vaut réellement l’investissement dans mon cas mais pour le moment, je suis comblée : il y a une tonne de place pour prendre des notes et les cases me permettent de tout noter. Pour ma part, ça ne me dérangeait pas trop qu’il soit gros mais c’est certain que pour quelqu’un qui doit le trainer un peu partout quotidiennement, mon choix n’est peut-être pas l’idéal; j’opterais pour une version plus petite.

Mon agenda :

monagenda

Quelques suggestions (oui, les fleurs m’inspirent!) :

agenda2

agenda3

agenda4

agenda5

Post-it / bloc-notes / planificateurs

Outre les beaux cahiers, il y a plusieurs petites choses que je trouve pratiques et bien jolies. Encore une fois, c’est mental mais ça me motive beaucoup plus de travailler lorsque j’ai de bons et beaux outils pour m’organiser. L’environnement fait vraiment une différence pour moi. 

todo

blocnotepincepanda

blocnote-todomarbrebulle

Autres

Il y a bien sûr plusieurs autres articles qui font partie du domaine de la papeterie. Winners et Homesense sont des mines d’or pour ce genre de trouvailles. Sinon, je vous ai rassemblé ici quelques-uns de mes articles préférés :

portecrayon
photosetsy3fois

Aimez-vous les articles de papeterie autant que moi?
Continue Reading

La petite histoire d’AFTER

Par Paméla Boisvert

Mon histoire avec la série de livres After a commencé à Noël l’an passé où j’avais demandé le tome 1. J’avais entendu parler du livre en voyant une publication sur Facebook. Je me suis donc dit : «ah ça l’air populaire et intéressant comme livre» et c’est là que j’ai décidé de le mettre sur ma liste de cadeaux.

N’étant pas une fan de lecture (pour vous donner une idée, je lisais seulement un roman québécois par 6 mois), vous comprendrez que quand j’ai reçu LA brique de 550 pages, je me suis dit «oh my god, ça va prendre toute ma vie lire ça!». Comble de malheur, ma belle-mère m’avait aussi acheté le tome 2, qui lui, fait 650 pages. Et c’est là que tout le monde me demande : «ah c’est quoi ce livre-là?» Et la vérité était que je ne le savais pas du tout! Oupsi

gtrgg

Quand j’ai eu terminé le dernier livre d’Amélie Dubois, je savais que j’étais rendu à le lire, mais je le repoussais parce que ça ne me tentait pas du tout d’embarquer dans ce livre sans fin et dans une histoire qui me semblait banale et adolescente. Je me suis finalement décidé à le commencer et savez-vous quoi, JE N’ÉTAIS PLUS CAPABLE D’ARRÊTER! Je ne voulais plus me coucher, j’attendais que la journée finisse pour pouvoir lire, je lisais dans l’auto, je lisais tout le temps! Après seulement un mois, j’avais terminé les 5 tomes. C’était complètement fou! Je parlais à tout le monde de mon livre d’amour intense que je qualifiais de livre « cochon » haha et j’ai été une bonne vendeuse parce que j’ai contaminé plusieurs amies et collègues dont ma très chère amie Cindy, fondatrice de Citron & Fleurs. C’est à son tour de ne plus avoir de vie et de ne vivre que pour Tessa et Hardin, personnages principaux de la série!

Ce livre m’a vraiment fait découvrir une nouvelle passion. Depuis, je ne cesse d’enchainer les livres les uns après les autres! J’ai quand même beaucoup d’années à rattraper en termes de lecture. Je sais que je ne pourrai jamais oublier ces livres parce que je ne m’étais jamais attaché autant à un personnage, au point d’être carrément dans sa peau et de vivre les mêmes émotions, C’EST FOU! C’est là que la citation d’Anna Todd dans le 2e tome prend tout son sens :

«Si tu n’es pas ému, pas même un petit peu par ta lecture, c’est que tu ne lis pas le bon livre. J’aime à penser que chaque roman que j’ai lu est devenu une partie de moi, qu’il m’a façonné d’une certaine manière.»

Et bien ce livre, il a réussi à tous les niveaux et il m’a changé pour le mieux, ça je peux vous le garantir!

After – La rencontre est le premier tome d’une série de 5 tomes écrits par l’auteur Anna Todd. Anna Todd était une personne comme vous et moi qui avait une passion pour la lecture, la musique et l’écriture. Elle a commencé à écrire sur son téléphone intelligent ses récits via l’application Wattpadd et son livre est tellement devenu populaire qu’il a été approché par une maison d’édition. Ce pour quoi il faut toujours croire en nos rêves!

anna-todd

Source : i.f1g.fr

After raconte l’histoire d’une jeune femme qui entre à l’université et dont l’avenir est tout tracé : petit copain parfait, études planifiées, etc. Jusqu’au jour où elle rencontre un jeune homme mystérieux qui changera tout! Tessa commence donc à faire des choses qu’elle n’aurait jamais fait auparavant : aller à des fêtes, boire de l’alcool et trainer avec des amis peu fréquentables. Pas besoin de vous dire que son entourage désapprouve complètement sa nouvelle attitude et son mode de vie. Je ne vous cacherai pas qu’ils n’aiment pas vraiment Hardin non plus, parce qu’il est source de souffrance et de malheur. Toute une montagne russe d’émotions vous attend! Et je vous le jure, lorsque vous serez prêt à embarquer dans l’histoire, ayez un peu de temps devant vous et ayez les autres tomes en main parce que je vous garantis que vous allez vouloir lire la suite. 🙂  Allez! Je ne vous en dis pas plus parce qu’il faut quand même qu’il vous reste des surprises.

infini

Avez-vous lu la série After? Qu’en avez-vous pensé?

 

Source image couverture : lepetitmondedejulie.net

13713434_10208215805805207_1295054593_n


 Cet article a été écrit par Paméla Boisvert

Paméla est une personne fonceuse, qui aime profiter de la vie et passer du bon temps en famille et entre amis. Parmi les choses qui la passionnent, on retrouve entre autres la mer et les voyages. Elle aime à peu près tout ce qui relève du domaine artistique et particulièrement la musique, la danse, la lecture et le coloriage. Depuis peu, elle s’est aussi découvert un intérêt pour l’écriture.


Continue Reading

Découverte : les bijoux Woodgasm

Untitled design

Lorsqu’Ashley, la fondatrice de Woodgasm m’a contactée pour me parler de sa petite entreprise, j’ai tout de suite été charmée. Des entreprises de bijoux, il y en a plusieurs. C’est difficile de faire sa place, de se distinguer de tout ce qui se fait déjà. Pourtant, je n’avais jamais rien vu de semblable. J’ai tout de suite été impressionnée par l’originalité et la variété de ses créations. En même temps, ce sont des bijoux qui demeurent simples et qui s’agencent à la perfection à n’importe quel style.

Woodgasm, ce sont des bijoux uniques conçus à partir de bois et de résine. Ashley tente, par ses créations, de donner une deuxième vie à de nombreux morceaux de bois, qu’elle sélectionne pour leurs histoires (avec des veines et des cicatrices). Le mélange du bois brut recyclé avec la résine moderne forme un tout magnifique. Chaque item est unique, respecte la nature et est fabriqué avec amour dans la ville de Québec. Ce qui est également formidable : on obtient toujours deux colliers en un puisque tous les bijoux sont réversibles. Il est aussi possible de faire faire un bijou sur mesure, selon la forme et les couleurs désirées. Le type de collier (nickel –stainless-, or plaqué, ou métaux véritables lorsque demandé) est toujours au choix.

J’ai eu beaucoup de difficulté à choisir mon pendentif : ils sont tous beaux et il y en a tellement! Je voulais quelque chose de discret, que j’allais pouvoir agencer avec le plus de styles possible. Finalement, j’ai laissé Ashley choisir à ma place et je suis super satisfaite de sa sélection. Puisque le pendentif est de couleur neutre, je peux le porter avec tout et il m’a déjà valu plusieurs beaux compliments.

colliers

Histoire d’en connaitre encore un peu plus sur cette belle petite entreprise, voici mon entrevue topo avec Ashley.

Brève présentation de vous et de votre entreprise :

Mon entreprise a débuté il y a un mois et demi. Je venais, pour la première fois, de me faire mettre à la porte pour des motifs injustes. Ayant toujours voulu avoir une entreprise, j’ai décidé de commencer Woodgasm. Woodgasm est une entreprise qui recycle du bois et qui crée des bijoux avec ce bois et de la résine. C’est coloré, innovateur et extraverti tout en gardant un côté rustique.

111

Qu’est-ce qui vous a mené à développer cette passion?

Ma passion a débuté lorsque j’ai constaté que, selon moi, il y avait un manque d’utilisation de bois dans les bijoux. Je trouvais que ce que je recherchais n’existait pas et ayant un esprit très créatif, je me suis mise à penser à différentes façons d’exploiter cette magnifique matière.

Quel est votre processus de création ?

Je dirais que je m’inspire de ce qui m’entoure et que je me laisse aller. Depuis toute jeune, j’ai des idées qui viennent à moi, et je les suis.

Quelles sont vos inspirations?

 Mon inspiration est de voir les gens dans les rues porter mes bijoux, de me faire dire que ce que je fais est magnifique. Voir les personnes étonnées sans mots lorsqu’elles voient l’œuvre de ma créativité est véritablement mon inspiration.

Qu’est-ce qui fait que vos bijoux se démarquent des autres?

Mes bijoux allient modernité, matière brute, et couleur. Woodgasm est unique en son genre, et c’est ce qui la démarque des autres.

Pour découvrir l’ensemble des produits, c’est ici. Vous pouvez également suivre Woodgasm sur Facebook et sur Instagram.

*Cet article est présenté en collaboration avec Woodgasm.
Ceci dit, les opinions et suggestions partagées sont les miennes.

Continue Reading

Je craque pour Cocooning Love

Tout ce qui ressemble de près ou de loin au cocooning, ça me connait. Je suis de type casanière et rien ne vaut pour moi une soirée à la maison, thé à la main et masque dans le visage (et si je réussis à calmer Paco, c’est le top!). Prendre du temps pour moi, c’est ce qui me permet de gérer quotidiennement anxiété et de me recentrer sur l’essentiel.

Lorsque j’ai parlé de Cocooning Love pour la première fois à mon copain, il était certain que c’était un diminutif affectueux que j’avais décidé de donner à l’entreprise parce que je l’aimais; juste pour vous dire à quel point juste le nom de l’entreprise me représente. Les emballages sont superbes, les produits sont faits d’ingrédients frais et naturels et on dirait qu’ils ont spécialement été conçus pour mes besoins, mes goûts et ma peau capricieuse.

Je vous ai récemment parlé de ma décision de m’affilier à Cocooning Love sur les réseaux sociaux et vous avez été plusieurs à souhaiter que je vous fasse part de mes recommandations. J’ai décidé de vous présenter mes produits préférés (incontournables) et ceux que je compte me procurer lors de ma prochaine commande.

Mes préférés

cocooninglove

HYDROLAT DE ROSE BIO

C’est mon coup de cœur. Si vous avez un seul produit à acheter, c’est celui-ci! Qu’est-ce que ça fait au juste de l’eau de rose? Ça resserre les pores de la peau, l’adoucie et la raffermit en plus de calmer les irritations, rougeurs et de lutter contre les rides et le vieillissement cutané. Ce que je préfère, c’est la sensation de fraicheur lors de son application et la douce odeur qui s’en dégage. Je conserve mon flacon au frigo pour optimiser la conservation alors particulièrement en été, ça fait énormément de bien lorsque je m’en vaporise sur le visage. Ma peau parait plus saine et est visiblement plus douce depuis que j’utilise cette petite merveille.

HYDROLAT DE LAVANDE BIO

Il s’applique de la même façon que l’eau de rose, c’est-à-dire sur un visage propre le matin et/ou le soir. La différence, c’est que cette eau florale convient particulièrement aux peaux grasses, acnéiques ou à imperfections (moi!) par ses propriétés cicatrisantes et régénérantes. Comme l’hydrolat de rose, il purifie la peau et resserre les pores. Pour ma part, j’alterne quotidiennement entre les deux et le résultat est parfait. Petite mention : ne vous surprenez pas, son odeur ne correspond pas à celle à laquelle nous nous attendons; il ne sent pas la lavande.

HYDROLAT DE BLEUETS BIO

Sa fonction principale? Apaiser les yeux gonflés (merci bonsoir les allergies!) et résorber efficacement les cernes. Pour ce faire, il s’agit d’appliquer une compresse imbibée d’hydrolat sur chaque œil pendant environ 10 minutes. Je profite de ce moment pour m’autoriser un peu de détente, que ce soit dans le bain, sur mon lit ou confortablement installée à l’extérieur. J’ai dû le faire au maximum 3 ou 4 fois depuis que je l’ai, mais j’ai bien aimé l’expérience, chaque fois. Ça apaise et revitalise réellement la peau sensible du contour des yeux et ça enlève l’effet de fatigue. L’hydrolat de bleuets peut également être appliqué sur le visage puisqu’il est idéal pour les peaux sèches et dévitalisées. D’ailleurs, il sert aussi à apaiser et purifier la peau des personnes souffrant d’acné (je confirme, ça marche). On aime ça les produits qui ont plusieurs fonctions!

DÉODORANT PAMPLEMOUSSE ET LAVANDE 100 % NATUREL

La crainte que nous avons probablement toutes, c’est qu’un déodorant naturel ne soit pas assez efficace. Pour l’avoir utilisé pendant une semaine où il n’a pas fait en bas de 30 degrés Celsius, je suis en mesure de dire qu’il passe le test haut la main (en en appliquant une deuxième fois au besoin au courant de la journée). La texture est parfaite et le produit ne laisse aucune trace; j’ai officiellement trouvé mon nouveau déo chouchou!

Je souhaite me procurer

HUILE D’ARGAN

Un classique! Elle a toutes sortes d’utilités et elle est gorgée de propriétés hydratantes, antioxydantes et regénératices. Brièvement, elle atténue les gerçures, nettoie la peau acnéique, prévient les rides et son pouvoir raffermissant fait des merveilles. Ce n’est pas pour rien qu’elle est utilisée partout dans le monde. D’ailleurs, on dit que l’hydrolat de rose donne d’encore meilleurs résultats lorsqu’il est combiné à l’huile d’argan.

huileargan

BROSSE À DENTS EN BAMBOU

Si vous suivez notre série d’articles sur l’écoresponsabilité, vous remarquez sans doute que la brosse à dents de bambou faisait partie du premier tableau, où on proposait plusieurs options de remplacement aux produits d’hygiène. C’est celle que je commanderai dès que la mienne devra être remplacée. Le manche est en bambou naturel, une ressource qui se renouvelle très rapidement alors que les poils sont faits de Nylon biodégradable qui procure un contact agréable et naturel dans la bouche. Ils sont classés « BPA-free » et exempts de bisphénol A. N’ayez crainte, cette brosse à dents a la même durée de vie qu’une brosse de plastique classique, à condition d’en prendre soin. En plus de tout ça, elle est super jolie et offerte dans différentes couleurs (la mauve est trop belle).

brossedent

FROTTI-FROTTA / BAUME ANTI-FROTTEMENTS

Ce produit, je sens que ça va être mon indispensable de l’été. Comme son nom l’indique, il sert à éviter les douleurs, brulures et inconforts dus aux frottements; on l’applique donc partout où ça peut frotter (talons, pieds, dedans des cuisses, brassière de sport, etc.) ou encore sur des lèvres gercées pour une hydratation intense. Il forme une couche (comme une deuxième peau) qui sert de barrière protectrice et ne tache pas les vêtements. En plus, il sent le pamplemousse. Disponible en deux formats (15 ou 50 ml), c’est un must à trainer avec soi en vacances!

baumefrotti

Voilà! J’espère que ça vous a donné envie d’essayer les beaux produits de chez Cocooning Love. C’est tellement une belle entreprise d’ici qui gagne à être connue!

Connaissiez-vous déjà ces produits? Lesquels avez-vous envie d’essayer?

*Quelques dollars pour chaque commande passée via les liens sécurisés de cet article iront à Citron & Fleurs alors je vous remercie à l’avance!

Continue Reading

Mes boissons froides favorites

Comme vous le savez probablement, je ne bois pas d’alcool, de boissons gazeuses ou de café, à quelques exceptions près, dû à quelques problèmes de digestion. Depuis que je suis toute petite, je suis une grande buveuse d’eau. À la maison, il n’a jamais été question de boire du jus ou autre breuvage que de l’eau pendant les repas. J’ai gardé cette habitude et ça me convient parfaitement. Toutefois, avec l’arrivée de l’été, je me lasse plus facilement de mon eau plate et je suis toujours à la recherche de nouvelles boissons rafraichissantes. À défaut de ne pas me faire de cocktails alcoolisés, j’ai adopté plusieurs options. Je vous partage mes favorites!

Thé glacé

Évidemment, je ne peux pas me passer de mon thé. Alors que l’hiver, je le bois chaud tous les matins, l’été, j’aime le faire en version glacée. J’ai deux bacs (oui oui!) de thé : un pour ceux que j’aime boire chauds et le second pour ceux que je préfère en version froide. Mes préférés du moment, en version glacée : Smoothie fraise kiwi, poire & pomme grenade, melon d’eau et bisou glacé, de Tea Taxi.

théglacé

Eau infusée

Probablement l’option la plus facile et celle que je fais le plus souvent. Que j’utile une bouteille avec infuseur ou non, j’ajoute des tranches de citron, des feuilles de menthe et des framboises congelées à mon verre d’eau. Pour en avoir essayé plusieurs, c’est la combinaison que je préfère, mais vous pouvez faire aller votre imagination à votre guise! J’ai aussi pris l’habitude de congeler mes glaçons avec des fruits à l’intérieur : kiwi, melon d’eau, morceaux de fraises, framboises, mures, canneberges, etc. Ça donne un très beau look en plus de garder la boisson froide et de rehausser légèrement le goût.

eau

Kombucha

Je vous en ai glissé un mot sur Instagram, j’ai découvert le Kombucha ce printemps. Pour celles qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’une délicieuse boisson pétillante énergisante obtenue par la fermentation du thé sucré à l’aide d’une culture de micro-organismes. Il est surnommé « boisson vivante » car il porte en lui une grande quantité d’enzymes et d’éléments probiotiques, non détruits par la pasteurisation. Moi qui n’aime pratiquement rien de ce qui est tendance (style l’eau de coco), je me disais que je n’aimerais probablement pas et au contraire, j’ai été conquise dès la première gorgée. Mes préférés sont ceux de la marque RISE pour leur goût un peu plus sucré et moins amer. J’aime non seulement le goût du Kombucha, mais aussi que ça me fasse penser à une boisson gazeuse et que je me sente particulièrement bien après en avoir bu.

rise

Limonade maison

Je bois de l’eau chaude citronnée tous les matins alors ce n’est pas surprenant que j’aime autant tout ce qui est limonade. L’été, je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes maison à essayer, pour faire changement. La dernière que j’ai testée est celle à la menthe et à l’érable de Trois fois par jour. Ça tombait parfaitement puisque je venais justement d’installer mon plant de menthe dans la cuisine. À essayer!

menthe

Smoothie

Le smoothie est un classique pour moi et j’en bois encore plus l’été (surtout des fruités), parce que c’est hyper rafraichissant et que je ne me tannerai jamais. C’est encore meilleur avec des fruits fraichement cueillis et je prends plaisir à essayer toute sorte de combinaisons, avec ce que j’ai à la maison. J’ai déjà hâte de tomber en vacances juste pour prendre le temps, le matin, de le déguster tranquillement sur mon patio. Quelques idées de recettes :

smoothie

Sangria sans alcool

Je suis tombée sur cette recette de Trois fois par jour qui semble délicieuse. Je ne l’ai pas encore essayé (je l’avoue), mais je compte le faire dès demain. La liste d’ingrédients est super simple et ça semble divinement bon et rafraichissant. On peut aussi en faire une version avec alcool; une belle idée d’apéritif!

Cappuccino ou café glacé

Mon péché mignon, c’est le cappuccino glacé à l’érable du Tim Hortons. Je vous l’accorde, ça ressemble davantage à un dessert et ça n’a rien de santé, mais une fois de temps en temps, c’est ce que je prends pour me gâter. Non, ça ne se fait pas soi-même à la maison, mais je n’avais tout simplement pas le choix de l’inclure dans mes boissons d’été favorites! Sinon, pour les journées où j’ai envie de café et que je veux me faire quelque chose de rapide à la maison, j’opte pour la recette de café glacé express de Ricardo, que je fais pour ma part en version décaféiné. Simple et délicieux.

capucinoglace

Quelles sont vos boissons d’été favorites?

Continue Reading

Critiques littéraires des lecteurs – printemps 2016

Si vous ne l’avez pas encore remarqué, vous allez commencer à le savoir : j’adore les livres. Je pourrais passer des heures dans une librairie et j’ai une liste de « livres à lire » qui mesure des kilomètres (ok, j’exagère un petit peu). Je suis probablement la seule de mon entourage qui se rend chaque semaine à la bibliothèque avec autant de plaisir. La lecture est vraiment ce qui me permet de m’évader, comme le sport ou le cinéma l’est pour d’autres.

Sur le blogue et surtout sur les réseaux sociaux, je partage souvent avec vous mes livres du moment et je reçois de plus en plus de commentaires ou de demandes de suggestions. Bien sûr, ça me fait toujours super plaisir de vous répondre et de vous donner mon avis, mais je me suis dit que ce serait encore plus pertinent si on le faisait en gang. C’est là que j’ai pensé au concept du club de lecture, où, périodiquement, je publierai vos critiques littéraires. C’est toujours plaisant d’avoir l’avis de quelqu’un lorsqu’on se cherche un livre à lire ou que nous voulons allonger notre liste.

La petite boulangerie au bout du monde – Jenny Colgan

fffffLa petite boulangerie au bout du monde, de Jenny Colgan faisait partie du faible inventaire de livres de la superette du coin. Comme j’étais à la recherche d’un livre léger à lire sur la plage, je l’ai mis dans mon cabas sans trop d’attentes. Deux chapitres plus tard, j’étais déjà profondément immergée dans l’histoire, celle de Polly qui décide de refaire sa vie sur une île des Cournouailles après avoir perdu à la fois son petit copain et son entreprise. Les délicieux pains qu’elle confectionne et qu’elle distribue lui attireront la sympathie des habitants de son nouveau village, sauf celle de la boulangère, une vieille dame aigrie qui n’aime pas particulièrement les étrangers. Au fil du roman se développe une histoire d’amour entre Polly et un des habitants de l’île, et bien que romantique par moment, le roman n’est jamais mièvre. La petite boulangerie au bout du monde est la lecture estivale parfaite, c’est un livre qui fait du bien, avec une héroïne forte qui nous laisse croire qu’il n’est jamais trop tard pour se réinventer.

Valérie Bourdeau

www.thesmallforest.com
Facebook : @thesmallforestblog
Instagram : @vbourdeau

Lèche-vitrine – Sarah-Maude Beauchesne

1848203-gfVous vous rappelez de cette chère Billie qu’on a découvert dans le surprenant premier roman de Sarah-Maude Beauchesne, Cœur de Slush? Elle nous revient cette fois un peu plus mature, plus réfléchie, mais tout aussi attachante que dans Cœur de Slush. L’histoire change quelque peu de décor, alors que Billie déménage à Montréal pour poursuivre ses études. Elle retrouve donc ses vieilles copines Rosine et Juliette pour de nouvelles aventures. Elle qui vivait avec son père et sa sœur Annette depuis que sa mère était partie dans les Caraïbes tresser les cheveux des touristes, elle doit maintenant se séparer de lui pour partager un appartement avec sa mère et sa sœur. La cohabitation s’annonce difficile alors qu’Annette a les émotions en montagnes russes et que la mère de Billie essaie de regagner leur confiance après les avoir quittés. Heureusement pour nous, la complicité entre Billie et son père est toujours aussi présente et nous fait toujours autant de bien. Billie arrive à Montréal, entêtée à faire du « Lèche-Vitrine », comme elle dit, afin de se trouver un gars qui l’aidera à oublier son beau Pierre. C’est lorsqu’elle reçoit un message texte de Pierre lui annonçant qu’il est de retour au Québec que tout basculera. Est-ce que Billie retournera dans les bras de son premier amour? Réussira-t-elle à l’oublier et à passer à autre chose?

J’avoue que j’avais de grosses attentes en commençant ce livre étant donné que Cœur de Slush m’avait tellement plu! Je peux vous affirmer sans l’ombre d’un doute que le deuxième tome est encore meilleur que son prédécesseur. Billie est tellement attachante, on ne veut que son bien! On se prend au jeu à détester les gens qui lui font du mal et à souhaiter qu’elle ne se mette pas dans une situation où son petit cœur pourrait en ressortir abimer. L’écriture de Sarah-Maude Beauchesne est un vrai bijou. Les émotions sont décrites avec tellement de justesse et les propos résonnent tellement à nos oreilles qu’on ne peut qu’être empathique envers Billie. On se reconnait à travers ses peines et ses erreurs, car qui n’a pas vécu une première peine d’amour?

Lèche-Vitrine est un roman jeunesse pas si jeunesse que ça. Définitivement un roman que je conseille à toutes, même celles dans la vingtaine (ou même plus, pourquoi pas!). Ça ne nous rappelle que nos jeunes années et ça fait sourire!

Camille Thériault

Chaine Youtube
Facebook : @lecturesdecamille
Instagram : @camille_theriault

La théorie du drap contour – Valérie Chevalier

1875520-gfLa théorie du drap contour est un roman à caractère humoristique. À la fois drôle et léger, il a su me charmer dès les premières pages. Très court en nombre de pages, mais très complet. C’est l’histoire d’une jeune femme collectionnant les conquêtes amoureuses catastrophiques. En lien avec nos générations Y et Z, l’auteur va chercher le réaliste de notre société. À lire cet été sur le bord de la piscine avec vos lunettes soleil et votre petite limonade. C’est une critique après tout, alors le seul point négatif que j’aimerais vous partager est le suivant; presque à la toute fin du livre, je me suis demandé où allaient nous mener toutes ces péripéties et l’auteure m’a tout de suite répondu dans les pages suivantes, avec une belle morale. À lire jusqu’à la dernière lettre, du dernier mot. Mon coup de cœur printanier. Bonne lecture!

Sabrina Chalifoux

Instagram : @sabrinachalifoux_

 

La femme qui fuit – Anaïs Barbeau-Lavalette

1764225-gfAprès avoir lu Je voudrais qu’on m’efface d’Anaïs Barbeau-Lavalette, je n’ai pu m’empêcher de vouloir découvrir La femme qui fuit. Et ce fut une belle découverte. Le roman se concentre sur le passé de la grand-mère de l’auteure qui, pour vivre la révolution qui lui brulait les entrailles, a abandonné ses deux enfants. Bien que l’Histoire avec un grand H ne soit normalement pas dans mes intérêts, j’ai aimé découvrir ce qui s’est passé au Québec, dans une période où tout chamboulait. Même si la grand-mère a toutes les raisons d’être un personnage détesté, je n’ai pu m’empêcher de l’admirer pour ce qu’elle a fait et pour la force qu’elle a gardée dans cette période où ceux qui ne répondent pas aux valeurs imposées sont automatiquement rejetés. J’ai aimé cette femme forte dans un Québec faible.

Alex-Anne Flambert

https://labibliomaniaque.wordpress.com/
Facebook : @bibliomaniaque
Instagram : @bibliomaniaque

Ça ne peut pas être pire – Nathalie Roy

1885696-gfIl arrive que tout arrive en même temps dans la vie! Valéry, l’héroïne de ce roman, perd son emploi et perd son frigo et son ventilateur lors d’une très chaude journée d’été. Elle décide de fuir vers le chalet où elle passait ses étés lorsqu’elle était enfant. Elle retrouve des gens de son passé, et elle rencontre des gens qui seront son présent et son futur.

Pendant sa période de fuite, Valéry découvre ses forces et ses points à améliorer. Elle fait face à ses complexes et en apprend sur les complexes des autres. Au fil du roman, elle prend confiance en elle!

Tout comme pour les autres romans de Nathalie Roy, la nourriture prend une place importante dans le récit. Ce livre pourrait vous donner faim et vous donner une bonne dose de confiance en soi. Vous êtes prévenus! C’est un livre très agréable à lire lorsqu’on assume les conséquences!

Julie Collin

https://julielitaulit.com/
Facebook : @julielitaulit
Instagram : @julielitaulit

Vous êtes intéressée à faire une critique pour le prochain article? Écrivez-moi à l’adresse suivante : cindy@citronetfleurs.com

Et vous, quel livre avez-vous particulièrement aimé dernièrement?

Continue Reading